Mes réalisations

Conceptions artisanales et sur-mesure en acier
Go to Vélo cargo

Vélo cargo

Le vélo idéal pour transporter les courses ou simplement pour amener ses enfants à l’école. Il peut être biporteur avec une plateforme basse ou haute mais aussi un vélo rallongé d’un grand porte-bagage.

Go to Remorque

Remorque

Quand le chargement devient conséquent, pour déménager par exemple, la remorque s’impose. Légère et monoroue pour le voyage, à deux ou trois roues pour le transport de charge.

Go to Porte-bagage

Porte-bagage

A l’avant ou à l’arrière, le porte-bagage est solide et léger. Parfaitement intégré au vélo, il sait se faire oublier et supporte sans sourciller une paire de sacoches.

Go to RéPARATIONS

RéPARATIONS

Un cadre acier cassé se ressoude. Des œillets pour porte-bagage peuvent être ajoutés. Plus question de changer de vélo, un ancien cadre peut être remis au goût du jour et adapté aux nouvelles tendances.

Trappeur Cycles c’est quoi ?

Aujourd’hui c’est une auto-entreprise depuis janvier 2020 mais c’est avant tout une aventure, un projet qui commence il y a quelques années lors de ma redécouverte du monde du cycle, de l’apprentissage de la soudure et de la fabrication en général.

C’est la fabrication de 8 biporteurs, 6 cargos style omnium, 1 longtail, 8 tandems et quelques remorques. Parmi ces créations, la moitié a été vendue et trois vélos cargos sont électriques. Le projet de Trappeur Cycles est l’évolution de mon travail de cadreur amateur, l’idée de pouvoir vivre de sa passion en fabriquant et vendant ses créations : des « cycles spéciaux ». C’est aussi soutenir le vélo et militer pour son usage, car à vélo tout est possible.

Trappeur Cycles, c’est quoi, concrètement ?

La fabrication de vélos « spéciaux ». Le cadre de vélo conventionnel ne m’intéresse pas, les vélos cargo et remorques me fascinent. Transporter ses enfants, ramener les courses ou déménager à vélo ? Voilà un côté utilitaire du vélo qui me plaît.

Je fabrique donc des vélos en acier soudé sur une base de recyclage : je réutilise des cadres aciers (souvent de vieux VTT costauds) dont je récupère le triangle arrière pour y souder toute la partie plateforme créée de zéro.

Trappeur Cycles c'est qui ?

 

Pour le moment c’est moi, Antoine Courcelles. Ingénieur en bio-informatique, j’ai redécouvert le
vélo et surtout sa mécanique en atelier participatif lors de mes études.

J’y ai appris la soudure et j’ai fabriqué mes premiers cadres rapidement : un vélo cargo pour faire les courses, un  tandem assis-couché pour un tour de France,… les autres ont suivi.
Professionnellement, j’ai quitté la bio-informatique pour me reconvertir dans le monde du vélo en tant que mécanicien cycles en magasin puis dans
l’industrialisation d’un célèbre vélo en libre-service.

Contact